Nous sommes le 16 Oct 2019, 02:17

Heures au format UTC + 2 heures




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Témoignage de Tommy au procès de Salieri (tiré de Mafia II)
MessagePosté: 22 Juin 2015, 00:41 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2005, 18:14
Messages: 2637
Localisation: Belgique
En guise d'écran de chargement, le jeu Mafia II affiche parfois des phrases, annoncées comme étant tirées des propos de Tommy, lors du procès de Salieri. Ce sont des phrases qui apparaissent au hasard mais, en le récupérant dans les fichiers du jeu, j'ai pu les assembler en un texte relativement structuré, en rajoutant par-ci par-là un mot lien ou une formule de transition.

A défaut d'autre chose (et en considérant que ça aura sûrement été écrit par Dan Vávra lui-même), j'imagine qu'on peut considérer cela comme des informations recevables, afin de compléter un tant soit peu l'histoire de Mafia I. Enfin, avec quelques bémols, que j'expose plus bas.

Voici déjà le compte-rendu :
Dans Mafia II, il est dit que Tommy a écrit:
Vous savez, le monde n'est pas dirigé par des lois écrites, mais par des gens. Et certains respectent les lois, d'autres non. Chacun bâtit son monde à sa façon. Si vous êtes trop gourmand, vous risquez de tout perdre. Mais si vous n'avez pas un minimum d'appétit, vous risquez de crever de faim.

En ce qui me concerne, je suis devenu un criminel pour éviter de devenir une victime. Lost Heaven est pourri jusqu'à la racine. Même la police et les hommes politiques sont aux ordres de M. Salieri et de ses associés. Et il existe sans doute un réseau plus vaste qui englobe des bandes d'autres villes d'Amérique, voire d'ailleurs dans le monde.

Pendant la Prohibition, une poignée d'immigrants siciliens, pauvres et sans éducation, s'est révélée plus forte que toutes les lois, les tribunaux et les policiers, ici, aux États-Unis. C'est pas rien ! La contrebande d'alcool a rapporté beaucoup d'argent, mais ce n'est pas tout. Je connais des maquereaux, des prêteurs sur gage, des fabricants de faux papiers et des trafiquants qui opéraient avec l'autorisation de Salieri et lui rétrocédaient une partie de leurs gains. Ennio profite de la peur des gens de perdre ce qu'ils ont. Ça les conduit à accepter docilement la protection qu'il leur promet. Et en effet, quand vous travaillez pour la Mafia, vous êtes respecté par tous ceux que vous rencontrez. Ils savent tous que vous pouvez les aider ou détruire leurs vies. C'est vous qui choisissez.

J'ai personnellement assisté à au moins quinze assassinats approuvés par Marco Salieri lui-même. Salieri décide de la mort de ses employés et de ses clients aussi simplement qu'un jardinier arrache les mauvaises herbes d'un parterre de fleurs. Cela dit, en toute occasion, nous opérions de façon à ce que les têtes pensantes ne soient pas mouillées. Le chef transmettait ses ordres à ses subordonnés, qui faisaient de même et s'en lavaient les mains. Les sous-fifres comme Paulie et moi prenaient les risques, pendant que les pontes restaient tranquillement en sécurité chez eux.

Je décris là un mode de vie qui a été importé des plantations de citronniers de Palerme il y a cinquante ans et qui n'a pas changé d'un pouce : une société fondée sur l'honneur et qui fonctionne au-dessus des lois.

La plupart des gens entrent dans ce monde parce qu'ils sont assoiffés de pouvoir. Ils se moquent des règles des autres et n'obéissent qu'aux leurs. Mais, si un type normal comme moi peut tuer l'homme le plus influent de la ville, à quoi lui sert tout ce pouvoir ?

Non, le pouvoir ne change rien à l'affaire : il y aura toujours quelqu'un de plus puissant pour vous couper les ailes. En fait, il n'existe pas de code de l'honneur entre truands. Ces hommes ont prêté serment d'être loyaux, mais, pour leurs chefs, ces serments servent uniquement à justifier des meurtres et des représailles.

En fin de compte, rares sont ceux ayant choisi cette voie qui meurent dans leur lit. Car quand vous êtes membre d'une de ces bandes, votre vie est fondée sur la violence et, bien souvent, se termine elle aussi dans la violence...


Témoignage de M. Tommy Angelo lors du jugement de M. Ennio Salieri, 1938.
Remarques :
- Personnellement, je n'avais pas souvenir qu'on apprenait le prénom de Salieri dans Mafia I. Ca m'a fait tout drôle de lire qu'il s'appelait Ennio.
- Encore plus bizarre, de lire Tommy appeler Salieri simplement par son prénom !
- Plus étrange encore, il fait mention d'un Marco Salieri... Alors, soit c'est une erreur et ça aurait dû être Ennio, soit je ne sais pas du tout ni qui c'est, ni comment Tommy l'a connu.
- L'air de rien, ça m'a fait plaisir de relire le nom de Paulie dans ce texte... :orange:
- Plaisir cependant terni par la dernière ligne qui, justement, ne semble pas tenir compte de l'histoire de Mafia I concernant Paulie et sa mort (même si bon, là, j'avoue, je chipote un peu :mrgreen:)

_________________
Si vous aimez la photo artistique amateur, vous aimerez peut-être aussi mon site.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Témoignage de Tommy au procès de Salieri (tiré de Mafia
MessagePosté: 27 Juin 2015, 12:20 
Hors ligne
Modélisateur 3d
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Jan 2005, 19:04
Messages: 1523
Localisation: France
Finalement, ce qu'il y a de mieux dans Mafia II, ce sont les références à Mafia ? :orange:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Témoignage de Tommy au procès de Salieri (tiré de Mafia
MessagePosté: 27 Juin 2015, 18:30 
Hors ligne
Scripteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Aoû 2007, 21:54
Messages: 1534
Localisation: Belgique, Bruxelles
Swoo a écrit:
- Personnellement, je n'avais pas souvenir qu'on apprenait le prénom de Salieri dans Mafia I. Ca m'a fait tout drôle de lire qu'il s'appelait Ennio.
À mon humble avis, ils ont peut-être inventé son prénom pour l'occasion. :lol2:

Swoo a écrit:
- Plus étrange encore, il fait mention d'un Marco Salieri... Alors, soit c'est une erreur et ça aurait dû être Ennio, soit je ne sais pas du tout ni qui c'est, ni comment Tommy l'a connu.
Il a peut-être deux prénoms : Marco Ennio Salieri...

Swoo a écrit:
- Plaisir cependant terni par la dernière ligne qui, justement, ne semble pas tenir compte de l'histoire de Mafia I concernant Paulie et sa mort (même si bon, là, j'avoue, je chipote un peu :mrgreen:)
Tu joues sur les mots, oui. :o


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 2 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com