Nous sommes le 15 Oct 2019, 09:36

Heures au format UTC + 2 heures




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Deus Ex
MessagePosté: 25 Sep 2010, 15:53 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2005, 18:14
Messages: 2637
Localisation: Belgique
Développé par Ion Storm et édité par Eidos Interactive, sorti en 2000.


Quelques images de mon cru. Cliquez sur chacune d'elles pour la voir en plus grand.
Image Image Image Image
Image Image Image


Je crois que ce jeu n'est pas aussi connu qu'il le mériterait. Voilà pourquoi je tiens a le présenter ici.



Je résumerai les points positifs en 3 mots :

Scénario
Dans un futur proche à notre présent, sans doute aux environs de 2050, vous incarnez JC Denton, sorte d'androïde nano-modifié et fraichement sorti de l'Académie de l'UNATCO pour laquelle vous allez travailler en tant qu'agent d'intervention. L'UNATCO (United Nations Anti-Terrorist Coalition) est un organe fictif de l'ONU et son but est de lutter contre le terrorisme international. JC Denton a un frère jumeau, Paul, lui aussi agent nano-modifié de l'UNATCO.

Mais là où le jeu s'écarte de la lignée classique du genre du jeu de tir à la première personne, c'est qu'au lieu d'être un gros dur qui tire sur tout ce qui bouge, vous devrez agir dans un climat de tensions politiques et sociales très délicat, ne fût-ce qu'avec vos collègues mécano-modifiés qui jalousent vos modifications discrètes alors que eux ont dû sacrifier leur corps pour arriver au même résultat. En effet, la technologie dont votre frère et vous êtes les premiers bénéficiaires est toute récente, et jusqu'à présent, les agents de l'UNATCO devaient se charcuter le corps et se défigurer le visage pour se faire implanter des outils électro-mécaniques afin de disposer de pouvoirs spéciaux.

Mais plus important que ces querelles, le monde est au bord du gouffre. Une crise économique dévastatrice a provoqué une pauvreté générale et le nombre de nouveaux sans abris égale celui des pertes humaines. Si ce n'est sous le coup d'actes terroristes, c'est en raison d'une épidémie mondiale, appelée la Peste Grise (en référence à la Peste Noire du 14e siècle) que les morts prématurées se produisent. Tout ceci crée une insalubrité dévorante qui ne fait qu'accentuer la propagation de l'épidémie.

Vous serez donc amené à enquêter auprès de civils malheureux et désœuvrés. Parfois vous pourrez les aider mais d'autres fois, vous ne pourrez plus rien pour eux. Mais le jeu reste un jeu d'action avant tout, ce n'est pas un jeu où on mène des enquêtes très poussées, le déroulement du jeu peut donc être très rapide.

Cependant, vous découvrirez bien vite que quelque chose cloche... Qu'il règne une injustice dans ce monde et que sous celle-ci pourrait bien se cacher une conspiration de l'ombre.

Le tout est agrémenté de dialogues extrêmement cohérents et parfois très poussés philosophiquement parlant, comme le montre la quatrième image ci-dessus.


Liberté
Un très grand nombre de fois au cours de l'aventure, vous serez amené à faire des choix, qui auront des conséquences directes sur le déroulement futur du jeu. Vous êtes vraiment acteur du jeu, et pas seulement parce que vous maniez une arme et pouvez décider de vie ou de mort sur n'importe qui, même un civil.

Par exemple, la deuxième capture ci-dessus vous laisse le choix entre 3 options. Votre but est d'empêcher l'homme de buter la prostituée car vous avez surpris leur conversation et ça tourne mal. Si vous choisissez la première option, vous devrez payer une grosse somme d'argent pour, au final, n'obtenir que le droit d'avoir une autre prostituée et non celle que vous voulez sauver. Si vous choisissez la deuxième option, l'homme essayera de vous attaquer et vous devrez le tuer pour sauver la fille. Enfin, la troisième option permet de vous faire passer pour un membre d'un gang local extrêmement respecté et le type s'en ira sans que vous ayez à le tuer.

Ce genre de choix ne porte pas à grande conséquence mais certains autres pourraient vous voir perdre un ami. Certaines situations pourraient même vous faire perdre vos certitudes. C'est véritablement l'unique jeu qui a réussi à me faire ressentir une émotion absente de tout autre jeu vidéo : le doute. Bien plus, la remise en question morale en tant qu'acteur du jeu, la remise en question de ce que vous y faites et de comment vous vous y prenez.

Vous pourrez en effet choisir la façon de régler une mission. En vous infiltrant par les canalisations, en tuant tout sur votre passage ou en obtenant un code de sécurité moyennant quelques crédits (la monnaie du jeu) à un vieux SDF dans la rue, ou encore en franchissant une clôture en empilant des caisses que vous aurez été chercher dans tous les coins du niveau avec une extrême patience.

Outre la liberté d'action, vous avez aussi une liberté de mouvement. Un système de point de compétence récompense d'ailleurs votre goût pour l'exploration de l'endroit où vous vous trouvez, particulièrement si vous découvrez une cachette ou un faux-plancher.

Pour bien faire, je devrais aussi parler du côté jeu de rôle de Deus Ex, en plus d'être un jeu d'action. En effet, l'agent nano-modifié que vous êtes peut améliorer certaines compétences (comme la rapidité à crocheter une serrure ou son habilité à tirer à la lunette) au moyen de points de compétence que vous recevrez en remplissant les objectifs nombreux de chaque mission. Certes, ça casse le réalisme mais ça multiplie les possibilités. En effet, si vous augmenter votre hauteur de saut, plus besoin d'empiler des tas de caisses pour franchir une clôture. Ou si vous préférez, vous pourrez développer votre manière de marcher pour faire moins de bruit et ainsi assommer un garde en toute discrétion. Mais sachez que ces choix de compétences sont irréversibles. En cela, ça rehausse un peu le réalisme.


Interaction
Vous pourrez discuter avec une bonne centaine de personnages au cours du jeu. Vous pourrez ramasser, utiliser et stocker un grand nombre d'objet allant du passe-partout au flacon de drogue, en passant par la grenade lacrymogène ou la barre chocolatée. En plus de ces objets qui rentrent dans l'inventaire, vous pourrez en transporter d'autres comme des poubelles, des plantes en pot ou des chaises pour monter dessus et atteindre des endroits en hauteur.

Il y a un grand nombre d'objets qui sont lisibles également. Comme les livres, les journaux ou les infocubes (sortes de bloc-notes numériques) utiles pour récupérer des informations comme un mot de passe de sécurité quand on infiltre un endroit. Il est aussi possible de pirater les ordinateurs pour lire des courriels et apprendre parfois les intentions cachées de certaines personnes. J'oublie de préciser que chaque objet stockable dans l'inventaire est accompagné d'une description souvent très réaliste bien que décrivant parfois des technologies aux noms scientifiques complètement inventés.




J'en viens aux points négatifs :

Les graphismes
Comme le montrent les captures, c'est plutôt moche, particulièrement la modélisation des personnages. Mais le jeu est vieux, c'est assez excusable. Par contre, le choix de faire se dérouler le jeu entier durant la nuit est très fatigant pour les yeux, car pour y voir clair, il faut jouer en fermant les rideaux de la pièce et comme le jeu demande beaucoup de lecture de la part du joueur (du moins, si on veut profiter pleinement du scénario et de l'ambiance qu'il décrit), on finit vite avec les yeux irradiés. Il faut donc faire des pauses fréquentes en jouant au jeu, ce qui fait que la progression est assez lente. J'ai bien dû mettre deux semaines pour le finir. Mais ça c'est parce que je suis un fouineur de première et n'arrête pas de vouloir aller partout histoire de voir si les développeurs l'ont prévu (et c'est souvent le cas !). D'un autre côté, ça confère une grande durée de vie au jeu.


Un bogue dans le script !
La version française du jeu (les voix n'ont jamais été doublées donc seuls les sous-titres sont en français) comporte un bogue lors d'une mission. Et si on est pas au courant, on peut se retrouver dans l'incapacité irréversible de finir le jeu ! Le script d'une des missions est erroné et le jeu est vendu ainsi. Mais la marche à suivre pour réparer le script est très simple et se trouve aisément sur le Net. Il faut juste savoir que ce bogue est présent.

Par contre, il est parfois possible de se bloquer définitivement sans bogue, par exemple en faisant monter un ascenseur alors qu'on reste en bas et en s'apercevant qu'il n'existe pas de bouton pour faire redescendre l'ascenseur. Il faut donc faire des sauvegardes fréquentes et ça peut énerver parfois. Surtout qu'il m'est arrivé deux fois que ma sauvegarde déconne et que je doive recommencer la mission.


Fautes de frappes
Des fautes de frappes (de plus en plus fréquentes vers la fin du jeu, comme par hasard ^^) dans les sous-titres sont un autre défaut mais devant la quantité impressionnante de contenu lisible, le pourcentage d'erreurs est minime. Et puis, ces fautes n'entraînent que très rarement un problème de compréhension.


Scénario complexe
Ce n'est pas mon opinion mais certaines personnes m'ont dit qu'elles avaient trouvé le scénario du jeu trop compliqué et n'avaient pas eu envie de le finir pour cette raison. C'est sûr que ce jeu demande de s'investir et nécessite donc d'y passer du temps, beaucoup de temps. Ce n'est pas un jeu auquel on joue de manière légère en tout cas. Mais c'est un jeu qui marque, si on prend le temps qu'il faut pour y jouer.


Problèmes techniques
Le jeu étant vieux, il arrive souvent une panoplie de problèmes d'affichage, de son, de latence quand on y joue sur un ordinateur trop puissant. C'est un gros inconvénient. Mais je pense qu'il est toujours possible de s'en sortir. Au besoin, en utilisant un petit programme qui occupe le processeur pour en diminuer les capacités et ainsi le faire tourner au ralenti, comme un ancien processeur pour lequel le jeu a été conçu.


Invraisemblances
Si les ennemis réagissent au bruit qu'on fait, ils n'auront par contre aucun problème à continuer leur ronde en passant devant leur collègue que vous venez d'assommer et dont il est inutile de cacher le corps.

La gestion physique est quasi absente (à part pour les corps qui flottent dans l'eau) et donc si vous déposez un corps inerte sur une petite caisse, le corps n'épousera pas la forme de la caisse car il n'est pas déformable. Il apparaîtra donc en équilibre impossible et c'est assez moche à voir.

La majorité des objets sont destructibles. Mais la vraisemblance n'est pas toujours présente quand il s'agit de déterminer quelle arme peut détruire quel objet. Par exemple, au bout de 5 ou 6 coups, vous arriverez à casser avec une bête matraque un solide tonneau en métal en 4 morceaux (gestion des dégâts assez faible oblige).




En conclusion, je pense que c'est un jeu très complet et intelligent qui exercera votre esprit critique aussi bien que vos réflexes mais qu'il faut être averti des nombreux défauts qui en gâchent l'excellence pour qu'ils la gâchent un peu moins. :-)

_________________
Si vous aimez la photo artistique amateur, vous aimerez peut-être aussi mon site.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 26 Sep 2010, 12:28 
Hors ligne
Modélisateur 3d
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Jan 2005, 19:04
Messages: 1523
Localisation: France
Sacré tartine, Swoo !

Ce jeu a l'air intéressant, l'ambiance futuriste sombre me fait penser à The Nomad Soul et Urban Chaos.

Mais comment le jeu se déroule-t-il ? Est-ce une succession de missions à faire dans un ordre linéaire ou est-ce un monde ouvert dans lequel il faut se débrouiller ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 26 Sep 2010, 12:43 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2005, 18:14
Messages: 2637
Localisation: Belgique
Oui, et pourtant, j'ai omis plein plein d'autres choses que j'aurais voulu dire, en bien comme en mal. Je suis content que t'aies lu malgré tout.


Alors, c'est en effet très linéaire dans son déroulement. Une succession de missions et tu ne peux choisir l'ordre dans lequel tu les fais. Par contre, chaque mission t'emmène dans un endroit assez vaste que tu peux aborder comme tu l'entends. Une fois atterri de l'hélico qui te fait voyager, tu vas où tu veux. Et tu remplis les objectifs primaires et secondaires (facultatifs et parfois débloqués uniquement en parlant avec les gens) dans l'ordre que tu veux.


Et en fait, tu as tout à fait raison de parler de The Nomad Soul, c'est la même équipe qui a créé les deux jeux. Mais je crois que Deus Ex est antérieur à The Nomad Soul (auquel je n'ai jamais joué dont on m'a dit beaucoup de bien). Attention tout de même, je dis antérieur chronologiquement, hein ! The Nomad Soul n'est pas la suite de Deus Ex.

_________________
Si vous aimez la photo artistique amateur, vous aimerez peut-être aussi mon site.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 26 Sep 2010, 23:42 
Hors ligne
Modélisateur 3d
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Jan 2005, 19:04
Messages: 1523
Localisation: France
Des sortes de petits mondes pour chaque niveau où l'on doit se débrouiller, comme dans Golden Eye ou Perfect Dark sur N64, si je comprends bien.
C'est exactement le genre que j'apprécie, des objectifs à remplir dans l'ordre que l'on veut, en y réfléchissant en fonction de la disposition du lieu et aux conséquences de chaque objectif.

Citation:
Et en fait, tu as tout à fait raison de parler de The Nomad Soul, c'est la même équipe qui a créé les deux jeux.

Tu es sûr de ça, Swoo ?

The Nomad Soul a été développé par Quantic Dream, (un studio français malgré les apparences) qui n'a produit que trois jeux : The Nomad Soul (1999), Fahrenheit (2005) et Heavy Rain (2010) (je me demande d'ailleurs comment un tel studio peut vivre avec trois jeux aussi espacés dans le temps sans rien faire à côté).

The Nomad Soul a l'air d'un très bon jeu, bien que je n'ai jamais pu l'essayer à cause de problèmes de compatibilité sous XP et Sept.
Fahrenheit, je ne connais pas, et tu as certainement entendu parler de Heavy Rain, qui a eu beaucoup de succès... pas à juste titre de ma part, je considère ce jeu comme une grosse arnaque étant donné que ce n'est pas un jeu vidéo mais un film interactif où l'on ne fait qu'appuyer sur les boutons affichés à l'écran au bon moment...

Ton Deus Ex marche bien sous ton XP ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 27 Sep 2010, 12:25 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2005, 18:14
Messages: 2637
Localisation: Belgique
César a écrit:
Des sortes de petits mondes pour chaque niveau où l'on doit se débrouiller, comme dans Golden Eye ou Perfect Dark sur N64, si je comprends bien.
C'est le principe mais en guise de monde, c'est souvent plutôt un quartier de ville que tout un monde... Au cours du jeux, on passe par plusieurs villes : New York, Hong-Kong et Paris. À chaque fois, le niveau est divisé en plusieurs sous-niveaux (un intérieur de bar ou de station de métro, un commerce, etc...) qui sont reliés entre eux par de petits chargements (très courts) qui ont surtout pour but de sauvegarder la configuration du lieu que l'on quitte afin de pouvoir le retrouver pile poil identique lorsqu'on y reviendra.

Quant aux jeux que tu cites, je peux pas dire, je ne connais pas et je n'ai jamais eu de Nintendo 64.

César a écrit:
Citation:
Et en fait, tu as tout à fait raison de parler de The Nomad Soul, c'est la même équipe qui a créé les deux jeux.

Tu es sûr de ça, Swoo ?

The Nomad Soul a été développé par Quantic Dream, (un studio français malgré les apparences) qui n'a produit que trois jeux : The Nomad Soul (1999), Fahrenheit (2005) et Heavy Rain (2010) (je me demande d'ailleurs comment un tel studio peut vivre avec trois jeux aussi espacés dans le temps sans rien faire à côté).
Ma fois, je m'étais fié à ce que la personne qui m'avait parlé de The Nomal Soul m'avait dit mais tu sembles avoir raison... Peut-être le moteur graphique est-il le même, cependant.

César a écrit:
The Nomad Soul a l'air d'un très bon jeu, bien que je n'ai jamais pu l'essayer à cause de problèmes de compatibilité sous XP et Sept.
Comme toi, jamais pu y jouer non plus, mais je ne l'ai jamais eu, faut dire.

César a écrit:
Fahrenheit, je ne connais pas, et tu as certainement entendu parler de Heavy Rain, qui a eu beaucoup de succès... pas à juste titre de ma part, je considère ce jeu comme une grosse arnaque étant donné que ce n'est pas un jeu vidéo mais un film interactif où l'on ne fait qu'appuyer sur les boutons affichés à l'écran au bon moment...
Ni l'un ni l'autre ne me sont familiers.

César a écrit:
Ton Deus Ex marche bien sous ton XP ?
Je ne suis plus sur XP mais sur un portable qui tourne sur Vista. À ma grande surprise, je n'ai aucun problème pour y jouer si je joue sur batterie et non sur secteur et que j'utilise en parallèle un petit programme nommé Turbo.exe réglé sur 20% des capacités de mon processeur. Mais attention, il semble qu'un virus du même nom circule sur la Toile donc si tu le veux, je peux te le passer par MP (il fait moins de 100ko !).

Je n'ai aucune idée de ce que ça donnera sur Sept. Mais le jeu ne doit plus coûter très cher aujourd'hui... Tu ne perds pas grand chose à essayer.




Pour ceux qui veulent en savoir encore plus, je vous invite à lire le test de JV.com sur la version PS2 (un peu différente il est vrai) du jeu, que je trouve bien meilleur que le test de la version PC.

_________________
Si vous aimez la photo artistique amateur, vous aimerez peut-être aussi mon site.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 27 Sep 2010, 15:15 
Hors ligne
Modélisateur 3d
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Jan 2005, 19:04
Messages: 1523
Localisation: France
Swoo a écrit:
Je ne suis plus sur XP mais sur un portable qui tourne sur Vista. À ma grande surprise, je n'ai aucun problème pour y jouer si je joue sur batterie et non sur secteur et que j'utilise en parallèle un petit programme nommé Turbo.exe réglé sur 20% des capacités de mon processeur. Mais attention, il semble qu'un virus du même nom circule sur la Toile donc si tu le veux, je peux te le passer par MP (il fait moins de 100ko !).

Je n'ai aucune idée de ce que ça donnera sur Sept. Mais le jeu ne doit plus coûter très cher aujourd'hui... Tu ne perds pas grand chose à essayer.


Oui, je connais bien ce petit utilitaire Turbo, il fallait l'utiliser pour passer certains passages de Space Quest 6, si tu te souviens bien. :o

Les processeurs d'aujourd'hui tournent trop vite pour les vieux jeux, je ne sais pas pourquoi mais il faut visiblement réduire leur vitesse en le faisant ramer.

Il existe aussi CpuKiller pour réduire la cadence de l'ordi, ainsi que CPU Grabber, SlowDown, SpeedwitchXP... tous des petits utilitaires de quelques centaines de Ko (Turbo ne marchait pas bien sur mon ordi).

Si ça marche en débranchant ta batterie et non sur secteur, c'est que ton ordi doit sans doute tourner moins vite sur batterie (pour l'économiser).
Tu devrais l'essayer sur secteur en réduisant la performance de ton processeur en-dessous de 20 % (j'ai du aller jusqu'à 1% pour SQ6), ça devrait fonctionner.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 27 Sep 2010, 15:57 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2005, 18:14
Messages: 2637
Localisation: Belgique
César a écrit:
Swoo a écrit:
Je ne suis plus sur XP mais sur un portable qui tourne sur Vista. À ma grande surprise, je n'ai aucun problème pour y jouer si je joue sur batterie et non sur secteur et que j'utilise en parallèle un petit programme nommé Turbo.exe réglé sur 20% des capacités de mon processeur. Mais attention, il semble qu'un virus du même nom circule sur la Toile donc si tu le veux, je peux te le passer par MP (il fait moins de 100ko !).

Je n'ai aucune idée de ce que ça donnera sur Sept. Mais le jeu ne doit plus coûter très cher aujourd'hui... Tu ne perds pas grand chose à essayer.


Oui, je connais bien ce petit utilitaire Turbo, il fallait l'utiliser pour passer certains passages de Space Quest 6, si tu te souviens bien. :o
Tout à fait, au moment de sortir de l'infirmerie par l'aspirateur ascensionnel, par exemple. ;-)

César a écrit:
Si ça marche en débranchant ta batterie et non sur secteur, c'est que ton ordi doit sans doute tourner moins vite sur batterie (pour l'économiser).
Tu devrais l'essayer sur secteur en réduisant la performance de ton processeur en-dessous de 20 % (j'ai du aller jusqu'à 1% pour SQ6), ça devrait fonctionner.
C'est l'inverse, je me suis trompé ! Ça marche sur secteur et pas sur batterie donc ton conseil correspond déjà à ce que je fait.

_________________
Si vous aimez la photo artistique amateur, vous aimerez peut-être aussi mon site.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 02 Oct 2010, 20:50 
Hors ligne
Son Excellence
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2004, 23:09
Messages: 12259
Localisation: France
T'imagines, la passion qu'on sent dans les jeux de cette époque, si on l'avait encore dans les jeux graphicocentriques d'aujourd'hui...

_________________
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 02 Oct 2010, 23:45 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2005, 18:14
Messages: 2637
Localisation: Belgique
Le problème n'est pas dans la passion des développeurs, Condor, mais dans les intentions commercio-commerciales des producteurs.


Et le problème devait déjà se poser à l'époque. Peut-être y avait-il seulement plus d'exceptions à cette époque où le jeu vidéo ne semblait pas un marché si porteur que ça.


Mais il existe aujourd'hui une grande communauté de développeurs indépendants qui créent des petits jeux aux idées révolutionnaires et les mettent à disposition gratuitement sur leurs sites. Parfois, quand l'idée plaît plus que la moyenne ou que la réalisation a été particulièrement soignée et que le développeur trouve un investisseur pour financer la production, ce jeu peut se voir amélioré et mis en vente à petit prix. C'est le cas par exemple Crayon Physics Deluxe, créé par le finlandais Petri Purho et sa société Kloonigames (dont le site est un peu mort, malheureusement).

Il existe même plusieurs concours de créations éclaires de jeux vidéos indépendants.

_________________
Si vous aimez la photo artistique amateur, vous aimerez peut-être aussi mon site.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 05 Oct 2010, 12:58 
Hors ligne
Son Excellence
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Aoû 2004, 23:09
Messages: 12259
Localisation: France
Je suis pas un puriste des jeux indépendants, je dirais même qu'on fera le meilleur jeu en équipe avec un gros investisseur.


Mais c'est toujours la même question du fric qui pourri la cervelle ; même si on sait que le jeu de qualité sera très bien vendu et même mieux que les autres, il ne sera jamais aussi rentable qu'une bouse graphique qui en met plein la vue en bande-annonce et qui économise le temps, et donc l'argent, à le développer dans ses autres aspects.

Le truc serait alors de développer en indépendant, avec des potes, du temps et sans les salons de jeu vidéo, paillettes, putes et compagnie puis de trouver un investisseur pour la vente et se taper les putes pendant la vente en attendant d'avoir l'inspiration du prochain jeu.

_________________
¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Deus Ex
MessagePosté: 05 Oct 2010, 14:06 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Juil 2005, 18:14
Messages: 2637
Localisation: Belgique
Je crois que c'est ce que font déjà certains studios qui ne parlent pas beaucoup d'eux. Mais ils sont rares.

Aussi rares que les investisseurs scrupuleux.


Si je parlais des indépendants, c'était pour te contredire sur le manque de passion de la part des développeurs de jeux vidéos. Je prenais volontairement un contre-exemple extrême.

_________________
Si vous aimez la photo artistique amateur, vous aimerez peut-être aussi mon site.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 2 heures


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com